Les réorganisations

Mis à jour le 12/01/2016

En droite ligne des orientations nationales, la MSA Sud Aquitaine a mené un projet d'adaptation de son organisation interne et des modes de contacts avec les adhérents.

Un contexte exigeant


Organisme de protection sociale responsable d'une mission de service public, la MSA exerce son activité dans le cadre d'une Convention d'Objectifs et de Gestion signée tous les 5 ans avec les ministères de tutelle. L'ensemble des objectifs ainsi fixés sont mesurés, évalués régulièrement et font l'objet d'une comparaison avec les autres régimes de protection sociale.
La Convention d'Objectifs et de Gestion 2011-2015 s'inscrit dans un contexte particulièrement contraint, amplifié par l'environnement économique et financier national que l'on connaît.
Il s'agit pour la MSA de tirer tout le parti des fusions de caisses - la MSA Sud Aquitaine a été constituée au 1er Janvier 2009 et regroupe les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques - pour respecter ses engagements liés à la maîtrise des dépenses. Point particulièrement sensible pour la MSA, la baisse de la population agricole, actifs et retraités, ajoute une nouvelle contrainte : celle de gagner en efficacité et en productivité.
Dans le cadre de son contrat de gestion conclu avec l'Etat, la MSA Sud Aquitaine a du, depuis 2011, diminuer ses charges d'exploitation de 14 %, pour tenir compte de la baisse de la population agricole qu'elle gère.
Parallèlement, la réduction de ses effectifs entre 2011 et 2015 a été fixée à un peu plus de 40, soit 10,7% de l'effectif global de 2011.